Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/8e9db113c84ed340275d3a2c5f0b969c/web/wp-content/themes/Gaea/functions.php on line 48
Prise de parole du CCPA Manifestation anti CETA 20 mai – Collectif Climat Pays d'Aix

Prise de parole du CCPA Manifestation anti CETA 20 mai

Prise de parole DU SAMEDI 20 mai 2017 lue par la porte parole du collectif lors du rassemblement contre le CETA.

Pétition à signer: https://www.collectifstoptafta.org/ressources-materiels/ceta/article/initiative-citoyenne-stop-ceta 

 Photos de la manifestation: http://www.guyliegeois.fr/Photos/index.php?/category/260

En octobre dernier, nous déclarions sur cette même place que si CETA passe l’accord sur le climat (accord signé lors de la COP 21 Paris en décembre 2015) trépasse ! Malheureusement le trépas pourrait bientôt se produire grâce à la main invisible des lobbies qui tendent pressement le stylo à nos dirigeant-es.

Pourquoi CETA est-il criminel pour le climat ? Pour les même raisons qu’énoncées le 15 octobre dernier.

-Les accords de libre échange type CETA TAFTA vont aggraver et accélérer le dérèglement climatique. La libéralisation des échanges va générer une très forte augmentation de GES (aug de 4000 t à 11 000 t de CO2 par an selon la Commission européenne). CETA va renforcer l’injustice climatique en favorisant les migrations dites environnementales provoquées par le dérèglement climatique et en détruisant des secteurs entiers de nos économies locales.

Alors comment expliquer le soutien sans failles à CETA de l’ancien gouvernement alors que sur TAFTA ils ont adopté une position plus que prudente ? Suspense supplémentaire ! Le nouveau gouvernement Macron Philippe 1er va t-il poursuivre la politique hollandaise pour ce dossier qui figure en haut de la pile qui les attend sur leur bureau ? Comment tenir une telle ambiguïté ? TAFTA CETA ? Transition énergétique, produisons français COP 21 lutte contre les changement climatique !

Remettons les choses au clair : CETA est un laboratoire d’expérimentation du TAFTA pour l’UE. Tout ceci n’est qu’un leurre pour cacher la conception libre échangiste de nos gouvernements français successifs ! Tout cela grâce à une étroite collaboration avec les plus intéressé-es par ces accords étroitement liés aux cabinets dans un beau mélange des genres ! On fait des affaires en famille !

La « main invisble des lobbies » sur CETA se déploie notamment dans deux domaines en lien avec le climat :

-échanges agricoles

  • lutte contre le dérèglement climatique

En effet certains lobbies agro-alimentaires ont des intérêts à la mise en place de cet accord qui va favoriser les échanges agricoles et booster le marché agricole.

Pour nous les conséquences sont désastreuses sur le plan éco, social, sanitaire.

Exemple de mélange des genres de la main invisible : le député Antoine Herth les rep ancien dirigeant des jeunes agriculteurs (fnsea jeune) est le rapporteur du projet de loi OGM en 2008 également appelée loi FNSEA. Ils ont tout fait pour réduire les normes anti OGM. La FNSEA pour l’occasion s’était alliée a Monsanto qui selon un autre député François Grodidier est passée par des « menaces sur les parlementaires » pour faire valider l’innocuité des OGM. Un autre député lui parle de « force de frappe de Monsanto ». Or les OGM font partie des accords du CETA et ces deux lobbies sont aux manettes sur ce dossier !

Autre exemple, le CETA va autoriser l’importation de dizaine de milliers de tonnes de viande bovine et porcine canadienne avec 0 droits de douane d’ici 2022.Comment notre filière survivra t-elle face aux faibles coûts de production nord américain  combien d’emplois vont être supprimés dans ce secteur en France et en UE ?

Côté canadien c’est la filière laitière qui va être anéantie par le fromage français.

Pour les OGM comme la viande sur le plan sanitaire l’objectif du CETA est la mise en adéquation des législations et réglementations. Or l’UE prône le « principe de précaution », le Canada le cas par cas et traite le problème après qu’il se soit produit !! Qui veut encore manger de la viande produite dans un élevage intensif productiviste qui aura parcouru des milliers de km  ou des OGM dont on ne peut prouver la non dangerosité ?

Quel outil législatif étatique pourrons nous mettre en place alors que les firmes auront la possibilité de nous attaquer devant les tribunaux d’arbitrage privé au nom du principe de la liberté de commercer ou de produire ..

Enfin le modèle agricole sous tendu par l’industrialisation et l’extraversion commerciale de l’agriculture a des conséquences catastrophiques pour l’environnement : émissions de gaz à effet de serre (24% sont imputées à l’agriculture dans le monde), disparition des prairies et des forêts opérant comme des puits de carbone, usages massifs de pesticides, insecticides, intrants chimiques, épuisement des sols, et des ressources en eau, usage emballages et donc production de déchets.

Le second domaine dans lequel La « main invisible des lobbies » sur CETA se déploie c’est la lutte contre le dérèglement climatique.

Cette lutte nécessite la mise en place de légalisations internationales et nationales restrictives et contraignantes pour les Etats, collectivités locales et les entreprises afin qu’elles adoptent des pratiques respectueuses de l’environnement.

Or tous les accord de libre échange ont un effet désastreux sur les réglementations de lutte contre le changement climatique.

Par exemple, dans le cadre des négociation sur cet accord, les lobby du sable bitumineux ont convaincu les autorités européennes de les traiter comme des pétroles conventionnels alors que ce carburant est 49% plus émetteur de CO2 que le pétrole conventionnel. CETA va donc favoriser l’investissement privé dans ce secteur climaticide !

Pour les firmes transnationales toute loi est une barrière au commerce, or la coopération réglementaire incluse dans le CETA et les autres accords de LE est un « cadeau perpétuel aux entreprises » selon l’AITEC (association de techniciens et universitaires) ! En effet elles auront le droit de « commenter », amender ou de faire leur propres propositions alternatives de lois aux gouvernements. Le secteur du ciment et son lobbie a plein de propositions alternatives ! Parfait c’est alternatif ! Qui dit mieux? Pour la fracturation hydraulique pour la production d’hydrocarbures de schiste ce ne sera pas aux entreprises de prouver leur non « dangerosité «  mais aux états de payer les enquêtes pour prouver la dangerosité.

Alors que pour lutter contre le réchauffement climatique, nous savons que nous devons réduire notre dépendance aux carbones ces accords vont favoriser l’investissement dans les énergies fossiles(pipeline, raffinerie, etc) plutôt que dans la transition énergétique !

NI CETA NI TAFTA ne doivent pas passer ! CETA TATFTA On en veut pas ! du Canada oui on veut bien !

Il ne doit pas y avoir d’état de grâce pour le trio Macron, Philippe, Hulot ! Si nous attendons, eux en profiterons ! Interpellons nos candidat-es aux législatives, futur-es député-es pour obtenir une position ferme sur cette questions !

Nous ne voulons pas de traité de libre échanges ,climaticide, qui renforcera l’injustice sociale et climatique ! Nous exigeons une vraie politique commerciale bilatérale égale transparente qui s’ancre dans les objectifs de transition énergétique, de protection de nos productions locales, de nos salarié-es et de nos santés. Les alternatives en terme d’alimentation d’agriculture, d’habitat, de transport existent, elles doivent être généralisées et légalisées !

Non aux firmes transnationales et aux lobbies et qui défendent leurs portefeuilles et nuisent gravement à notre bien être ! Usons de tous les pouvoirs citoyen-nes à notre disposition : droit d’interpellation citoyenne, pouvoir de consommateur . Boycottons massivement et durablement ces grandes entreprises agro industrielles et autres !

Si nous n’agissons pas maintenant il sera trop tard demain Le climat c’est le combat de notre génération pour un mieux vivre maintenant et un mieux vivre demain pour toutes et tous ! Merci.

Comments are closed.