Soirée sur la bio-raffinerie Mède à Martigues 16 novembre

Soirée sur la bio-raffinerie Mède à Martigues 16 novembre

Une soirée débat sur bio-raffinerie  Mède est organisée à Martigues par Alternatiba , les Amis de la Terre et les syndicats organisent une soirée débat sur la bio-raffinerie de Biocarburants à l’huile de palme de la Mède, le 16 novembre 2017.

Total se lance dans les Biocarburants à l’huile de palme. Il veut ouvrir une bio-raffinerie de Biocarburants à l’huile de palme d’importance mondiale près de Marseille. Sauf que le Parlement européen vient de faire date!  Il demande l’arrêt des biocarburants à base d’huiles végétales tropicales, et tout spécialement d‘huile de palme. Protestons contre le projet de Total !

Total investit 275 millions d’euros pour la conversion de sa raffinerie à La Mède près de Marseille. Son but : produire annuellement 500 000 tonnes de biodiesel HVO.

Écologistes et syndicalistes dénoncent le projet de Total. Mireille Villion, des Amis de la Terre, fait les comptes. Avec l’utilisation de 650.000 tonnes d’huiles, dont 100.000 t d’huiles usagées, 100.000 t de dérivés d’huile de palme et 450.000 t d’huiles végétales, en première approche, d’huile de palme brute,

Total ferait plus que doubler la consommation française d’huile de palme

Or, cette culture implique déforestation tropicale, expulsion des populations de leurs terres et la violation des droits humains.

Message de la pétition contre les biocarburants à l’huile de palme:

Par ailleurs, Total justifie sa bio-raffinerie par la demande croissante en biocarburants et en biodiesel, le projet de loi de transition énergétique en France, ainsi que sur la directive européenne sur les énergies renouvelables.

Or, le Parlement européen vient de se prononcer à une écrasante majorité (640 voix contre 18) pour un rapport d’initiative. En effet, l’une des mesures phares est l’élimination d’ici 2020 des huiles végétales tropicales, donc de l’huile de palme, dans les biocarburants.

À l’heure où Parlement, Conseil des ministres et États membres de l’UE sont en train de réviser la directive européenne sur les énergies renouvelables.  Ainsi, nous redoutons un lobbying de l’industrie pour faire reconnaître le biodiesel HVO. C‘est un produit à partir du procédé d’hydrotraitement des huiles végétales, comme biocarburant de deuxième génération, et ce quelque soit les matières premières utilisées.

Pour rappel article rédigé en mai 2016 suite au rapport de l’enquête publique:

http://collectifclimat-paysdaix.fr/2017/05/26/compte-rendu-enquete-publique-transformation-de-raffinerie-de-mede-plateforme-biocarburants/

Le collectif climat Pays d’Aix s’était mobilisé contre le projet de bio-raffinerie Mède de Total ! en effet une action non violente a été menée à Aix-en-Provence au Musée Granet. De même une pétition a circulé. Egalement, on a participé à l’enquête publique pour dénoncer ce projet de bio-raffinerie Mède. Enfin l’affaire a bénéficié d’une bonne couverture presse courant avril.

Une soirée débat sur la bio-raffinerie de la Mède est organisée à Martigues par le collectif Alternatiba Provence, les Amis de la Terre et les syndicats organisent une soirée débat sur la bio-raffinerie de Biocarburants à l’huile de palme de la Mède, le 16 novembre 2017.